Vous souhaitez être rappelé ?
Le rappel sera réalisé pendant les heures d'ouverture de l'agence Family Sphere

Vous souhaitez être contacté(e) pour :

* Champs obligatoires

Le groupe Family Sphère ayant désigné un Délégué à la Protection des Données auprès de la CNIL, conformément à la « Loi Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée et au RGPD, en justifiant de votre identité, vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification ou de suppression des informations vous concernant. Vous pouvez également pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement de vos données. Merci de nous adresser en ce cas un mail à dpo@family-sphere.com. Vous trouverez des informations exhaustives à propos de vos droits sur le site de la CNIL, à l'adresse https://www.cnil.fr.

Aidez votre enfant à jouer seul

Jouer seul, ce n’est pas si simple ! Entouré de nombreux jouets, […]
Jouer seul, ce n’est pas si simple ! Entouré de nombreux jouets, à votre contact et avec d’éventuels frères et sœurs, votre enfant ne parvient pas à jouer seul ? Logique ! La présence des parents est agréable pour les tout-petits et souvent exigée : « Papa, tu joues avec moi, allez !« . Pourtant, le fait de jouer seul comporte de nombreux atouts. Comment accompagner votre enfant à s’habituer à s’amuser sans vous ? Voici nos conseils.

Jouer seul, un acte pas si naturel pour l’enfant

Les nourrissons adoptent rapidement le réflexe de découvrir par eux-mêmes le monde qui les entoure. Les premiers bruits, les premiers touchers et toutes les sensations : toute cette découverte se fait souvent via l’exploration que bébé réalise seul, encadré par les parents pour sa sécurité (évidemment).Ainsi, les premiers jeux sont solitaires. D’ailleurs, avant leurs premiers actes de socialisation, les enfants ont souvent tendance à évoluer de leur côté, puis à se mélanger, après une phase d’observation. Mais alors, pourquoi le fait de jouer seul devient plus difficile avec l’âge, et notamment à 2 ou 3 ans, avant de redevenir naturel ensuite ? Plusieurs raisons sont à l’origine de ce phénomène.
  • Avec votre présence ou celle d’autres membres de la famille, l’enfant se sent valorisé. Vous lui accordez votre attention et donc de l’importance.
  • Le jeu en groupe devient – parfois avec l’âge – le jeu par défaut. En effet, en halte-garderie ou chez la nounou, votre enfant peut prendre le réflexe de jouer à plusieurs. Se retrouver seul devient alors difficile, avec un sentiment d’être perdu. Que faire ?
Comment encourager votre enfant à jouer seul ? Plusieurs petites actions peuvent l’aider au quotidien à retrouver ce plaisir simple de jouer en autonomie.

Incitez votre enfant à jouer seul

Pour débloquer votre enfant et l’inciter à multiplier les périodes de jeu en solitaire, voici quelques clés.Créez des périodes de « jeu libre »Si vous avez l’habitude de tout organiser et de ne rien laisser au hasard, en proposant des ateliers et des activités sur mesure pour vos enfants, apprenez aussi à leur laisser des soupapes de « jeu libre ». Votre enfant peut alors jouer à ce qu’il veut ! Vous devez lui laisser de l’autonomie, accepter qu’il joue dans sa chambre, sans être sous votre contrôle direct.Laissez des jeux à la portée de l’enfantPour pouvoir jouer, un enfant a besoin de jeux. Bien que la créativité et l’imaginaire puissent se développer sans objet, il est souvent recommandé d’avoir quelques jeux à proximité pour servir de déclencheurs. Voilà pourquoi nous vous recommandons de laisser quelques jeux adaptés à sa portée. Évitez de tout ranger dans des coffres ou dans les étagères. Laissez accessibles des jeux et jouets pour son âge.Initiez le début d’un jeuÀ partir de l’âge de 2 ans 1/2 à 3 ans, votre enfant va commencer à multiplier les jeux de rôle et à se créer des scénarios. Accompagnez-le en lançant des idées, et en initiant une activité. Vous pouvez débuter une histoire, créer vous-même un scénario avec poupée, bébé, ou tous les jeux qui vous entourent. Ensuite, au fur et à mesure que votre enfant prend confiance en lui et apprécie le jeu, il évoluera sans vous.Réservez des moments de jeu ensemblePour que le jeu en solitaire puisse se développer correctement, votre enfant doit pouvoir bénéficier également de moments de jeux avec vous ! C’est en effet en ayant la certitude qu’il va aussi pouvoir profiter de moments avec ses parents que votre enfant va faire l’effort d’évoluer de manière autonome. Vous pouvez donc dire à votre enfant que vous allez jouer avec lui après avoir préparé à manger ou une fois que vous aurez terminé la tâche qui vous occupe. Cette promesse va aider votre enfant à apprendre la patience et à trouver le bon équilibre entre jeu seul et jeu à plusieurs.