Les cauchemars

24 septembre 2021
enfant dans son lit

Votre enfant se réveille brutalement en plein nuit en proie à un affreux cauchemar. Que faire sur le moment pour l’accompagner à nouveau vers le sommeil ? Et que mettre en place la journée pour l’aider à se préparer à une nuit aussi douce que possible ?

Les rêves et les cauchemars sont l’occasion de rejouer des événements des journées passées et de mettre en scène des conflits intérieurs. Ils permettent donc aux enfants de faire face à leurs angoisses. C’est tout à fait normal que votre enfant ait des cauchemars. Mais s’ils deviennent trop réguliers et perturbent son sommeil, vous pouvez consulter un médecin ou un psychologue pour l’accompagner.

Des rituels avant de se coucher

  • Mettez en place une routine du soir rassurante et privilégiez un horaire de coucher régulier.
  • Soyez vigilant au moment de choisir l’histoire du soir : Evitez des histoires qui seraient trop angoissantes…
  • Vous pouvez aussi trouver des petits personnages à qui votre enfant pourra confier ses inquiétudes le soir avant de se coucher : Des poupées tracas (comme au Guatemala) ou même les petits galets monstres qui peuvent se transformer en alliés…

Si votre enfant fait un cauchemar

  • Tout d’abord, prenez le temps d’écouter votre enfant s’il a besoin de vous raconter son cauchemar. Ensuite, rassurez-le. Vous pouvez par exemple l’aider à détourner son cauchemar en un récit qui se termine bien.
  • Quand vous retournez vous coucher dans votre chambre, vous pouvez laisser une petite lumière dans le couloir et la porte entrouverte en disant à votre enfant que vous êtes là s’il a besoin de vous. Mais il est important qu’il reste dans son lit et vous dans le vôtre pour finir la nuit. Il doit savoir que sa chambre est un espace rassurant.
  • Pendant la journée, vous pouvez proposer à votre enfant de dessiner son cauchemar pour le transformer positivement.
Vous souhaitez être rappelé ?


    Le rappel sera réalisé pendant les heures d'ouverture de l'agence Family Sphere

    Vous souhaitez être contacté(e) pour :


    On vous rappelle