Vous souhaitez être rappelé ?
Le rappel sera réalisé pendant les heures d'ouverture de l'agence Family Sphere

Vous souhaitez être contacté(e) pour :

Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à informatique@family-sphere.com. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Cliquez ici pour en savoir plus.

4 conseils pour prévenir (et éviter) les maladies pour vos enfants en hiver

Votre enfant ne passera sans doute pas l’hiver sans attraper au moins […]
Votre enfant ne passera sans doute pas l’hiver sans attraper au moins un petit virus, et avoir le nez qui coule ou la gorge qui chatouille un peu. En effet, la période hivernale est traditionnellement marquée par une forte augmentation des maladies respiratoires, rhino-pharyngites et autres troubles digestifs. Mais avec quelques gestes simples, il est possible d’éviter les maux les plus graves, et d’affronter le froid !

Aérez votre domicile

Ouvrir les fenêtres lorsqu’il fait froid l’hiver, une mauvaise idée ? Au contraire, ce geste doit être un réflexe. Ne laissez pas les fenêtres ouvertes toute une matinée, mais quelques minutes suffisent pour renouveler l’air intérieur et le « nettoyer ». Il est important de garder votre maison ou appartement bien ventilé en hiver. Une petite brise qui s‘invite va vous aider à vous débarrasser des particules dans l’air qui s’échappent lorsque vous et vos enfants toussez ou éternuez.N’oubliez pas que pour les tout-petits, une atmosphère trop chaude est déconseillée. La température idéale pour eux, notamment pour faciliter le sommeil, est de 18 °C. Lorsque la température est trop forte, les muqueuses d’un bébé commencent à se dessécher, et ne permettent plus leur rôle protecteur face aux germes.

Faites le point sur les vaccins

En France, 11 vaccinations sont obligatoires. Un calendrier de vaccination précis existe d’ailleurs et est émis par l’administration. Avant l’hiver, le moment est idéal pour vérifier que votre enfant est bien à jour en termes de vaccins. Il est ainsi possible d’échapper à de nombreuses maladies infantiles graves : la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio, la pneumonie, la rougeole, les oreillons et la rubéole.N’attendez pas de recevoir un courrier de la part de l’Assurance-maladie pour vous informer qu’il faut faire vacciner votre enfant. Prenez les devants, et reportez-vous au carnet de santé de votre enfant pour suivre régulièrement sa protection en matière de vaccins.

Laissez entrer le soleil

Pour que son système immunitaire soit en parfaite santé, votre enfant a besoin de vitamines et de minéraux. Comment faire le plein de vitamines, et notamment de vitamines D ? Grâce à l’alimentation, mais aussi avec les apports du soleil. Oui, une bonne dose de soleil contribue à la bonne santé de notre organisme. Ainsi, passer 20 minutes à jouer avec une lumière naturelle en guise d’éclairage est recommandé pour votre bébé.Sachez qu’il est possible de donner des suppléments de vitamines et de minéraux à votre enfant. En théorie, une alimentation équilibrée rend inutile toute supplémentation, mais en cas de carence, la prise d’une multi-vitamine est possible. Renseignez-vous avec un professionnel de santé, et consultez par exemple votre médecin généraliste, votre pédiatre ou un nutritionniste.

Soignez l’hygiène des mains, du nez, de la bouche

En hiver plus que jamais, il faut avoir le réflexe de se laver régulièrement les mains, et de nettoyer les surfaces avec lesquelles la famille est régulièrement en contact : tables, chaises, meubles, poignées de porte, etc. Pourquoi ? Pour chasser le virus respiratoire syncytial (VRS), à l’origine des infections respiratoires des jeunes enfants. Il peut vivre 30 minutes sur notre peau, et plusieurs heures sur une surface infectée.Pensez aussi à soigner l’hygiène de votre nouveau-né ou de votre enfant plus grand au niveau des yeux et de la bouche. Il s’agit des endroits préférés par les germes pour pénétrer dans l’organisme. Souvent, le corps fait bien son travail pour freiner les germes, mais ces derniers pénètrent tout de même.Dans les fratries, si vous avez un enfant en bas âge, encouragez votre enfant plus âgé à embrasser le bébé sur la tête et non sur le visage afin de réduire, là encore, la propagation des germes.